Question
29 Sep 2019

  • Simplified Chinese (China)
  • Traditional Chinese (Hong Kong)
  • French (France)
  • English (US)
  • Italian
Question about French (France)

Coucou, je viens de traduire un poème classique chinois. Pouvez-vous me dire si c'est bon (selon l'esthétique poétique française)?
Chant de Liangzhou* (Poète: Wang Zhihuan)
Le Fleuve Jaune** s’étend sur les nuages blancs,
Parmi des montagnes grattant le ciel,
S’adresse une forteresse solitaire.
A quoi bon sanglote la flute Qiang***,
De nostalgique « Chant de saule »**** jouant,
Plaignant une frontière sans bourgeons de saule :
A la Passe Jade ne passe jamais le vent du printemps*****.

*Liangzhou : ville à la fontière du Nord-ouest de la Dynastie des Tang (618-907)
**Le Fleuve Jaune : un des deux grands fleuves de la Chine, dont la source remonte au plateau du Tibet
*Flute Qiang: Liangzhou se situe entre les zones du peuple Han et du Qiang. Le peuple Qiang est une minorité ethnique de la Chine. Les soldats de la frontière jouaient de la flute Qiang quand ils se sentaient la nostalgie.
****Chant de saule est un chant de nostalgie. En chinois, la prononcition de "saule" est similaire à cela de "rester".
*****La Passe Jade se situe à la frontière du Nord-ouest de la Dynastie Tang qui est presque dans le desert. Les soldats rêvent en vain de voir les bourgeons de saule et leur retour.

Answers
Share this question
Read more comments

  • French (France)

  • French (France)

  • Simplified Chinese (China)
  • Traditional Chinese (Hong Kong)

  • Simplified Chinese (China)
  • Traditional Chinese (Hong Kong)
[News] Hey you! The one learning a language!

Share this question
Newest Questions
Topic Questions
Recommended Questions